Archives mensuelles : avril 2016

Les pommes du seigneur de Kamouraska

Quelques vieux pommiers se dressent sur le flanc sud du Cap Taché à Kamouraska. Au travers d’un désordre de branches se projetant dans toutes les directions, on découvre des fruits : de grosses pommes, pour la plupart tavelées ou piquées. Ces arbres sont abandonnés à leur sort depuis des décennies. Pourtant, ils firent jadis la fierté du seigneur de Kamouraska. Lire la suite

Où est passé le fleuve ?

Plusieurs visiteurs de Kamouraska se sont déjà posé cette question : où est donc passé le fleuve ? On leur avait vanté la beauté du Saint-Laurent dans la région, et là… surprise, il n’y a plus d’eau ! Au large, même les îles sont à sec. Nos visiteurs pensaient admirer les bélugas, mais il ne reste plus que les goélands qui picorent dans la vase. Quelle déception ! Lire la suite

Les glaces : une espèce en voie de disparition

Novembre 1740, le voilier L’Imprévu s’échoue sur les glaces en face de Kamouraska. Son équipage est contraint de rester sur le navire gelé durant plus de six mois. Une telle épreuve serait-elle possible aujourd’hui, alors que la banquise s’installe de plus en plus tardivement sur le fleuve ? Lire la suite

Des mots venus du froid

On dit souvent que les Inuits ont des dizaines de mots pour désigner la neige. Les navigateurs et les pilotes du Saint-Laurent, qui affrontent les glaces chaque hiver, possèdent eux aussi un vocabulaire riche et évocateur pour nommer les différentes formes que peut prendre l’eau gelée. Découvrons ensemble quelques-uns de ces mots qui nous permettent de mieux décrire notre environnement hivernal. Lire la suite