Les îles flottantes de la fée Morgane

Remarquez les îles au large. Elles semblent flotter au-dessus de la ligne d’horizon. La partie inférieure des îles est la copie identique, mais inversée, de la moitié supérieure. Ce mirage peut s’observer lorsque des couches d’air froid et chaud se superposent.

Les îles Pélerin soulevées par la fée Morgane

Cette illusion d’optique porte un nom : Fata Morgana, c’est-à-dire « Fée Morgane » en italien. Cette dernière avait la réputation de pouvoir faire s’envoler les châteaux. Ici, ce sont les îles Pélerin à Saint-André-de-Kamouraska que la fée soulève.

Texte et photos : Pierre Giard, 2017

Une réflexion au sujet de « Les îles flottantes de la fée Morgane »

  1. Michel C.

    Inspirant….Hier, au hasard d’une lecture vagabonde du Web, lu ceci:
    Aux vagues qui l’encerclent
    On devine une petit île
    Dans la brume.
    (Haïku japonais)

    Bonne suite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *